LES DERNIERES NEWS
LES DERNIERS
TUTORIELS
FORUMS
LES DERNIERS TOPICS
RECHERCHE
LES PARTENAIRES
Flux RSS
 › News

Médias réinscriptibles à l'épreuve

Posté le 01/06/2005 à 00:01 par gowap - source : CDRInfo  
Une fois de plus CDRInfo est a l'initiative d'un projet d'envergure. Jugez plutot :
Chacun a plus ou moins déja entendu (ou lu) que les médias réinscriptibles l'étaient environ 1000 fois. Hé bien qu'a cela ne tienne, CDRInfo s'est mis en tête de tester ce point. Combien d'effacements, gravures successives un média peut il durer ?

Réponse dans le test entrepris sur 15 types de DVD et 3 types de CD. Les médias ont subi un cycle intensif gravure - effacement - gravure, et des mesures de qualité ont été effectuées à certain moments clés : au bout de 1, 5, 10, 50 et 100 gravures. Chaque média a en effet été gravé 100 fois d'affilé via un programme maison.
Pourquoi pas 1000 gravures me direz vous, hé bien tout simplement en regard du temps que cela aurait mis ! Sachant qu'un DVD de test était gravé en 14 minutes, le projet aurait duré des mois.

On notera au passage que 10 graveurs DVD Pioneer DVR-108 qui ont chacun tourné plus de 24h d'affilée supportant sans broncher (et sans faillir) les conditions extremes du test ont été mis à contribution pour la performance.

Chaque page du test détaille un média particulier et son comportement au fur et a mesure du nombre de gravures. Indépendemment du fait que pour certains médias la qualité baisse avec le nombre de cycles d'écritures, on notera qu'une partie des médias nécessite un temps d'adaptation et ne propose une bonne qualité d'écriture qu'au bout de quelques passes.
Dans la plupart des cas, la qualité d'écriture est bonne voire excellente. Au bout de 100 passages, les médias tiennent toujours le coup ce qui est normal vu que les fabricants avancent la limite de 500 gravures ou plus.

Consulter le test de médias réinscriptibles sur CDRInfo

réagir ou commenter cette news sur le forum

Actualités précédentes :Archives des news

Copyright © Gravure-News.com - tous droits réservés