LES DERNIERES NEWS
LES DERNIERS
TUTORIELS
FORUMS
LES DERNIERS TOPICS
RECHERCHE
LES PARTENAIRES
Version imprimable Flux RSS
 › Tutoriels

Matroska, le conteneur multimédia multi-fonction

Réalisé par Stef - Publié le 30/06/2009

Création d'un fichier .mkv avec MKVToolnix

La création d'un fichier multimédia Matroska est très simple et similaire aux manipulations sous tsMuxeR.

On sélectionne nos fichiers source à l'aide du bouton « add », ou on les glisse tout simplement dans la zone « Input » du logiciel. Dans la zone « Tracks », apparaissent alors les différents flux audio, vidéo et sous-titres. Seules les pistes que vous laisserez cochées seront conservées lors du muxage final. Précisons que le bouton « Append » sert quant à lui à rajouter divers flux en supplément. Notez que votre sélection et rajout doit se faire dans un ordre chronologique afin de conserver l'ordre de passage / lecture des différents fichiers.

mkvmerge GUI

Lors de l'insertion d'un flux vidéo .h264, il se peut que vous ayez un message d'alerte, mkvmerge GUI ne reconnaissant pas en fait le nombre d'images par secondes ou FPS.

mkvmerge GUI alerte fps

Pour connaître cette valeur, rien de plus simple :

  • Si vous venez de démuxer votre fichier vidéo avec tsMuxeR, le nombre d'images par secondes ainsi que la résolution d'affichage figurent dans la zone « Tracks ». Retenez ces valeurs pour renseigner mkvmerge GUI.
  • Autre métode, lisez votre vidéo initiale avec VLC Média Player. Cliquez sur outils dans la barre des tâches puis sur Informations sur les codecs.

Dans notre exemple, le nombre d'images par secondes (FPS) est de 23.976 pour une résolution de 1280 x 544 pixels. Dans la zone « Tracks », on sélectionne le flux vidéo puis on clic sur l'onglet « Format specific options » se trouvant juste en dessous.

mkvmerge options

On renseigne les champs nécessaires comme sur notre exemple ci-dessus pour la résolution et le nombre d'images par secondes.

Mise à jour du 23/08/2010 : depuis la version 4.1.x de MKVToolnix , il est impératif dans l'onglet « Extra options », de mettre la valeur « none » dans le champ « Compression » pour chaque flux (video, audio et sous-titres) pour une compatibilité totale avec une unité de lecture externe de type disque dur multimédia.

Dans la zone « Output filename », on chosit le nom de notre fichier de sortie au format MKV. Par défaut il portera le même nom que notre fichier vidéo d'origine et sera enregistré dans le même sous-répertoire. Le bouton Browse permet de modifier à notre convenance ces valeurs.

Il ne reste plus qu'à cliquer sur le bouton « Start muxing » pour lancer la fusion de nos fichiers :

mkvmerge fusion

L'opération est terminée. Dans notre exemple, nous sommes passés d'un fichier .m2ts de 2,35 Go à un fichier .mkv de 2,18 gigaoctects, gagnant ainsi en espace disque. Si vous désirez graver ce fichier sur un disque vierge de type Blu-ray ou DVD, pensez à activer le mode UDF dans votre logiciel de gravure pour la prise en charge des fichiers dont l'espace disque est supérieur à 4 gigaoctets si c'est le cas.

Les plus curieux d'entre vous auront remarqué la présence d'onglet supplémentaires dans l'interface du logiciel. Vous y trouverez des options pour créer des chapitres, mais également pour fractionner vos fichiers trop importants afin de pouvoir les graver plus facilement. Nous vous laissons le loisir de découvrir ces options.

Prochaine étape de notre guide pratique, la création d'une compilation audio Matroska au format .mka.


Page précédentePage suivante

Copyright © Gravure-News.com - tous droits réservés