LES DERNIERES NEWS
LES DERNIERS
TUTORIELS
FORUMS
LES DERNIERS TOPICS
RECHERCHE
LES PARTENAIRES
Version imprimable Flux RSS
 › Articles

Qualité de gravure partie 2 : Taux de transfert

Réalisé par Slywall - Publié le 03/03/2006

Interprétation des courbes de taux de transfert (Transfer Rate)

Il est préférable avant d'attaquer cette partie d'avoir consulté l'article consacré aux erreurs PI /PO disponible sur cette page.

Comme nous le disions à la page précédente, il est important que le lecteur utilisé puisse atteindre la vitesse de 12x à la fin du processus pour rendre la mesure efficace. En forçant ainsi la vitesse de lecture, on force aussi l'ensemble disque + lecteur a commettre des erreurs (c'est un « stress-test »): si le disque présente une qualité de gravure médiocre, il y a fort à parier que la courbe du taux de transfert sera chaotique dans les vitesses élevées et que la mesure échouera carrément.

L'interprétation de ces courbes est relativement simple dans la mesure ou elle se réduit à sa lecture. Une courbe de transfert idéale est une courbe régulière sans grosse variation. Les pics isolés ou les variations minimes ne sont pas toujours significatives.

Si vous utilisez Nero CD-DVD Speed alors vous n'aurez pas le choix dans les vitesses de lecture et le logiciel va utiliser par défaut le mode de lecture appropriée (comprenons définie par le firmware) pour le type de média que vous avez inséré dans le lecteur. Dans Plextools Professional il est possible de sélectionner les modes disponibles et les plages de vitesses à utiliser.

Pour une mesure de base du taux de transfert en lecture, il faut choisir le mode CAV avec un plage de vitesse comprise entre 5-12x ou 6-16x si possible. Si vous ne pouvez pas choisir, c'est en général le mode de lecture par défaut donc pas d'inquiétude mais veiller tout de même à bien vérifier les spécifications de votre lecteur concernant les vitesses de lecture avec chaque format de DVD. Nous le répétons, pour que la mesure soit probante il faut que le lecteur atteigne au moins 12x à la fin de la lecture. (Certains furieux - en quête de la mesure - n'hésitent pas à flasher leur lecteur avec des firmware modifiés pour atteindre ces vitesses de lecture pour tous les formats de DVD). Cela signifie aussi que votre DVD doit être bien rempli, en mode CAV les vitesses maximales sont atteintes vers la fin du disque alors s'il n'y a que 2 Go, la mesure ne sera pas probante.

Cas Pratiques 

Toute cette parlotte, que j'espère tout de même éclairante, ne vaut pas l'étude de quelques cas pratiques. J'ai, pour la cause, ressorti des vielles gravures que je savais mauvaises pour vérifier avec vous tout ce qui vient d'être dit.

Cas 1 : une bonne courbe

Alors commençons par une gravure qui n'a posé aucun souci de relecture avec un disque de qualité - DVD+R 8x Fujifilm MID Code YUDEN000 T02 - gravé par un Plextor PX-716A à la vitesse de 8x. La mesure a été réalisée en mode CAV à la vitesse 5-12x a l'aide de Plextools Professional XL et le même graveur (firmware 1.09).

une bonne courbe

Nous voyons là une courbe de transfert tout à fait honnête, à part une variation mineure après 1 Go le taux de transfert évolue régulièrement jusque 12x, le PX-716A n'a aucune difficulté à lire ce DVD à des vitesses élevées. Donc a priori aucune raison de douter de la qualité de la gravure de ce DVD.

Cas 2 : Une lecture difficile

Voyons maintenant cette autre mesure pratiquée sur un DVD+R 4x de marque Maxdisc - MID Code - gravé à une vitesse de 4x avec un Lite-On SOHW 851S (flashé en 832S). La mesure est effectuée dans les mêmes conditions :

Une lecture difficile

Comme vous le constatez, voilà une courbe du taux de transfert pas très régulière en fin de course : à partir de 11x, le PX-716A est obligé de ralentir considérablement pour réussir à finir péniblement la lecture à la vitesse de 5x au lieux de 12x. Voyez comme la courbe dégringole, il y a fort à parier que la cause de cette dégringolade est une avalanche d'erreurs en fin de disque. Voyons si un scan d'erreur PI / PO nous confirme cela :

scan PI/PO

Confirmé ! Remarquez que dans ce cas le taux de transfert ne permet pas de détecter les erreurs en début de disque, pour la simple et bonne raison que nous évoquions tout à l'heure, en dessous de 10x le dispositif ECC de correction d'erreurs semble bien fonctionner, il a le temps de corriger les erreurs qu'il rencontre, ce n'est plus le cas à 11x : la preuve ! ( remarquez, je l'accorde il avait un sacré boulot là, les normes de lisibilité ECMA d'erreurs PIE sont littéralement explosées, on frise presque le maxi qui est de 1664 PIE - bon, je le dis au cas où, ce DVD vidéo ne passe pas sur toutes les platines de salon, il y a des gels de l'image vers la fin du film, mais il parvient à être lu quand même sur ma platine de salon - Non, elle n'est pas à vendre !).

Cas 3 : L'échec

Réalisé dans les mêmes conditions de mesures avec un Maxdisc DVD+R 8x MID code Plasmon1 C01, gravé à une vitesse de 4x par le même Lite-On :

echec

La mesure ne s'est pas poursuivie, le crash à la vitesse 8x ça dégringole et puis un beau message d'erreur à 2Go:

message d'erreur taux de transfert

Un scan PIE (Mode SUM8) plante aussi à 2 Go...

scan PIE

...avec le même type de message d'erreur, poussons plus loin nos investigations avec un scan des erreurs PIF (mode SUM1)

scan PIF

Idem, message d'erreur bon, je vérifie visuellement la surface enregistrée du disque et je constate une variation du coloris, plus sombre, sur la moitié extérieure du disque et je donnerai ma chemise si ce n'est pas à cet endroit précis que les tests crashent. Ne cherchons pas plus loin, nous avons dans les mains un disque de très mauvaise facture qui est passé loin, très loin, des labos de contrôle de l'usine de production. Je me souviens que j'avais repéré plusieurs disques dans ce lot qui présentaient ces anomalies. Je répète donc ce disque était un Maxdisc DVD+R 8x MID code : Plasmon1 C01.

Bon je pense que nous avons fait le tour et que vous avez maintenant une bonne idée du rôle que peut jouer une courbe de transfert dans l'estimation de la qualité de gravure d'un DVD, conjuguée aux scans d'erreurs PI /PO.

Pour résumer :

Cette mesure présente des avantages énormes :

  • Elle est rapide (quelques minutes)
  • Elle est possible sur tous les lecteurs / graveurs
  • Elle peut se faire avec Nero CD-DVD Speed - freeware
  • Elle est simple à interpréter
  • Elle est fiable d'une mesure à l'autre
  • Conjuguée aux scans d'erreurs PI / PO, elle permet d'avoir une meilleure idée de la qualité d'enregistrement d'un DVD

Reste le problème que nous évoquions en page précédente, celui de pouvoir juger de la qualité d'un MID Code particulier en se basant sur des comparaisons de tels tests de qualité : Il faudrait que toutes les mesures soient effectuées sur un même lecteur de référence. Ce problème est pour l'instant évoqué dans ce sujet de notre forum :


Page précédenteSommaire des articles

Copyright © Gravure-News.com - tous droits réservés